Accueil > Séance 1 : le rôle d’un média d’information

Séance 1 : le rôle d’un média d’information

Une information publiée par un journal vaut elle une autre information diffusée via un réseau social ? Qu’est-ce que fait un journaliste de média d’information, que ne fait pas un auteur de blog, ou un auteur de live (vidéo diffusée en direct) sur Instagram ou Facebook ?

Un média a pour but d’informer son public en partageant des contenus adaptés, vérifiés et intéressants. La popularité d’un média se mesure à son audience et à la qualité de ses contenus.

Une simple recherche par mot-clé dans un navigateur web peut aujourd’hui proposer à l’internaute, sur le même plan, des contenus produits par des médias traditionnels et d’autres issus du travail d’une personne non-professionnelle, publiées via un blog ou les réseaux sociaux. Qu’est-ce qui définit un média ? Cette première séance propose des éléments de réponse, qui devront être idéalement complété par la visite de la rédaction d’un journal, d’une radio, ou d’une télévision.

L’organisation d’une rédaction

Tous les jours, les journalistes se retrouvent au sein d’une rédaction. Une rédaction de presse écrite, de radio ou de télévision est toujours organisée de façon similaire.

  • L’accueil, où peuvent se présenter les invités à leur arrivée
  • Des espaces de travail équipés d’ordinateurs pour les journalistes, secrétaires de rédaction, attachés de production, etc.
  • Une salle pour la conférence de rédaction
  • Des studios (télévisés ou radio, selon le média) pour enregistrer ce qui est diffusé au public. Pour un journal, il faut ajouter l’imprimerie à la liste, qui reçoit une maquette numérique le soir et livre les journaux imprimés pour être vendus le lendemain.
Les membres d’une rédaction : l’exemple de la radio France Inter

France Inter est une chaîne de radio de service public, au sein de l’entreprise Radio France, qui est financée par l’Etat. La chaîne France Inter emploie des personnes au sein d’une rédaction, qui produisent :

  • des journaux d’information
  • des magazines d’actualité comme Interception qui propose des longs reportages réalisés par des journalistes de la rédaction
  • des interviews animés par des présentateurs
  • des articles web écrits par des journalistes spécialisées dans ce type d’écriture
  • des podcasts originaux qui ne sont pas diffusés à la radio et qu’on ne trouve que sur internet

France Inter a aussi une entité qu’on appelle les programmes, composée de personnes qui produisent des émissions. Ces producteurs ne sont pour la plupart pas journalistes, mais sont choisis parce qu’ils s’y connaissent très bien dans un domaine particulier (cinéma, environnement, musique, etc.)

Composition de la rédaction

Le journalisme est un travail très collectif. Un grand nombre de personnes oeuvrent ensemble au sein de la rédaction pour choisir quelles informations sont les plus intéressantes pour l’auditeur de la radio. Voici la composition de la rédaction de France Inter :

  • Directrice de l’information
  • Directeur adjoint de la rédaction
  • Secrétaire générale de la rédaction
  • Chef des informations
  • Rédaction en chef semaine
  • Rédaction en chef week-end
  • Présentation semaine
  • Présentation week-end
  • Les services : politique, police/justice, économie/social, culture, reportage, santé/sciences/environnement, et web

Qu’est-ce qu’un journaliste ?

Un journaliste, pour exercer son métier, détient souvent une carte de presse. Elle n’est pas obligatoire, mais permet d’accéder plus facilement à certains lieux (Assemblée nationale, conseil économique et social, musées, etc.) et elle est délivrée par la Commission de la carte d’identité des journalistes professionnels (CCIJP).

Les lycéens de Clichy-la-Garenne et leur carte de presse InterClass’ à la Maison de la Radio © Fanny Léonor Crouzet

Le journaliste qui demande cette carte doit prouver qu’il tire au moins 50% de son salaire d’une activité journalistique.

« Est journaliste professionnel toute personne qui a pour activité principale, régulière et rétribuée, l’exercice de sa profession dans une ou plusieurs entreprises de presse, publications quotidiennes et périodiques, ou agences de presse et qui en tire le principal de ses ressources »

Commission de la carte d’identité des journalistes professionnels

Il est cependant possible pour un journaliste de travailler sans carte de presse, comme l’explique le journal Les Echos ici.

Si vous visitez une rédaction, vous aurez l’occasion d’échanger avec des journalistes sur le métier et son fonctionnement. Ci-dessous, un dossier de préparation de la rencontre avec des journalistes d’InterClass’ réalisé par Maud Oudart, enseignante au collège Pierre de Geyter à Saint-Denis.

Préparer sa rencontre avec des journalistes

Ce dossier a été réalisé avec des infographies de l’Agence France Presse. Il aborde aussi le contenu de la séance 2 d’InterClass’UP sur le chemin d’une information.