Accueil > Saison 5 : Thème libre

Saison 5 : Thème libre

Cette année comme pour la première, aucun thème n’a été proposé aux élèves. Plusieurs classes ont cependant choisi de partir d’une idée générale à partir de laquelle les collégiens ou lycéens ont imaginé des angles de reportage. Huit établissements (6 lycées et 2 collèges) ont pris le micro sur France Inter pour cette saison 2019-2020.

Lycée Guy de Maupassant, Colombes

A Colombes, au lycée Guy de Maupassant, la classe a choisi de travailler à partir du thème de la violence : envers les femmes dans le couple, dans le milieu professionnel ou dans l’imaginaire collectif.

Lycée Gallieni, Toulouse

La classe de bac pro « maintenance de véhicule » du lycée Gallieni, situé aux portes du quartier du Mirail à Toulouse, s’est intéressée au futur : où habiterons-nous ? Comment circulerons-nous ? Notre alimentation variera-t-elle ?

Lycée René Auffray, Clichy-la-Garenne

À Clichy, le thème de la violence a également été voté par les élèves. Un groupe de lycéenne a échangé lors de l’émission avec leur référent Nicolas Mathias sur la difficulté pour les filles de s’habiller comme on le veut, un autre a interviewé Ginette Kolinka, 95 ans, rescapée de la Shoah.

Lycée Paul Gauguin, Orléans

Face à la pandémie de la Covid-19, les élèves de la promo Tourisme du lycée Paul Gauguin ont accueilli dans leur établissement, le jour de l’émission, des invités. Masques chirurgicaux sur le nez, micros à la main, ils ont enregistré leur rencontre avec deux mineurs isolés venus d’Afrique.

Lycée Saint-Exupéry, Marseille

Egalement invité d’une émission InterClass’ cet été 2020, Moussa Maaskri, comédien et tête de liste LR aux municipales de Marseille. Il a raconté aux lycéens de Saint-Exupéry son expérience des violences policières dans sa jeunesse. Aussi programme de cette émission : la difficulté de ne plus se faire de câlins pendant d’état d’urgence sanitaire, et l’interview d’un médecin des quartiers Nord de Marseille.

Lycée Voillaume, Aulnay-sous-Bois

Quelques jours avant le confinement, le groupe de lycéenne accompagné par Vincent Pellegrini, journaliste à la direction des Sports de Radio France, s’est rendu au Théâtre du Rond Point. Le groupe de Patricia Martin s’est lui intéressé au rapport des adolescents avec leur sexualité, et à la notion de consentement sexuel.

Collège Georges Rouault, Paris 19e

A Georges Rouault, il a été question de violence aussi, sous une forme peu médiatisée : celle des jeunes sur leurs parents. Six collégiens ont enquêté sur le sujet avec Claude Guibal, journaliste international à Radio France. Trois autres reportages sont à découvrir dans cette émission : les violences faites aux femmes, et le racisme dans le milieu du football.

Collège Pierre de Geyter, Saint-Denis

Au collège Pierre de Geyter, le sujet des femmes a d’abord été désigné comme base des reportages à l’issue d’un vote. A la suite du confinement de la population française pour lutter contre la Covid-19, nos apprentis journalistes ont souhaité parler de cette période inédite à travers quatre reportages, tous liés au confinement : la pratique religieuse, la disparition des compétitions de foot, le partage des tâches ménagères et la détresse des migrants.